Catégories

La toux du chenil Il y a 5 produits.

La toux du chenil fait parti des maladies courantes en élevage, elle se caractérise par une toux sèche et forte. Les premiers symptômes apparaissent généralement entre 3 à 10 jours après la contamination. Attention, votre animal peut être porteur et vecteur de la maladie pendant plusieurs semaines sans que cette dernière ne se déclare. Les symptômes peuvent perdurer de quelques jours à plusieurs semaines en fonction des cas (état de santé général de l'animal, nombre d'agents pathogènes...).

  • > Lutter contre les agents pathogènes de la toux du chenil

    Il existe de nombreux agents pathogènes, virus et bactéries à l’origine de la toux du chenil. Un seul agent pathogène peut-être à l’origine de la toux du chenil. Dans d’autres cas, il s’agit de l’association de plusieurs agents pathogènes. Les 3 principaux agents pathogènes que l’on retrouve le plus souvent sont l’adénovirus canin, le para influenza et le bordetella bronchiseptica. Notre animalerie en ligne vous propose différents désinfectants efficaces sur les trois principaux agents pathogènes à l’origine de la toux du chenil.

  • > Diagnostiquer la toux du chenil

    Dans le but de mettre en place la mesure sanitaire adéquate en fonction de l’agent pathogène l’origine de la toux du chenil. Ce diagnostic passe par une simple prise de sang pour analyser les agents pathogènes présents. Il existe également un test rapide pour détecter la présence de l’adénovirus dans les sécrétions oculaires. Nous espérons pouvoir vous proposer bientôt d’autres tests rapides pour les autres agents pathogènes !

  • > Lutter contre la toux du chenil

    Afin de lutter efficacement contre la toux du chenil, il existe différents paramètres sur lesquels vous pouvez jouer. Notamment, la densité d’animaux ou encore la marche avant car la transmission se fait principalement d’un animal à l’autre. Il est également important de préserver la température corporelle chez les jeunes animaux afin d’éviter l’infection. De plus, le nettoyage et la désinfection des bâtiments doivent être effectué régulièrement afin de diminuer les risques parasitaires.

  • > Soigner la toux du chenil

    Le traitement de la toux de chenil passe par l’intervention du vétérinaire : en général, un bronchodilatateur et un antitussif sont suffisants, mais l’usage d’antibiotiques et de corticoïdes est parfois nécessaire pour enrayer la progression.