laisse son chien seul

Il est très important de connaître le groupe sanguin de votre chat afin de déterminer quel couple de chat peut se reproduire sans problèmes. Il est également important de connaître le groupe sanguin de votre chat afin d’éviter un choc transfusionnel, pouvant couter la vie du receveur.

Le groupe sanguin

Chez les chats les groupes sanguins sont A,B ou AB :

  • le groupe A : on rencontre plus de 87% de chats de groupe A chez le domestique type européen.
  • le groupe B : groupe rare mais variable selon les races, 50% des chats Manx et des chats exotiques à poils court sont de ce groupe. Les chats domestiques à poil long et court, les Maine coon et les chats des forêts norvégiennes ont moins de 5% de fréquence du groupe B, les chats orientaux et les Siamois ne sont pratiquement jamais du groupe B.
  • le groupe AB : groupe rare et mal connu avec seulement 0,5% de chats de ce groupe.

L’accouplement

Pour la reproduction, il est important de choisir un couple de chat dont le groupe sanguin n’affectera pas la santé. En effet, c’est lors de la prise de colostrum que tout se joue car suivant le groupe sanguin de la mère et des chatons, son absorption peut être mortelle.

  • La femelle de groupe sanguin A peut s’accoupler avec tous les mâles car elle peut allaiter tous les chatons peu importe leur groupe sanguin, son colostrum contient très peu d’anticorps anti-B, il faut cependant rester vigilant si les chatons grandissent mal.

 

  • La femelle de groupe sanguin B peut uniquement s’accoupler avec un mâle de groupe B, sinon les chatons sont intoxiqués par le colostrum car il est composé d’anticorps anti-A.

 

  • La femelle de groupe sanguin AB peut s’accoupler avec tous les mâles car elle peut allaiter tous les chatons peu importe leur groupe sanguin car elle n’a pas d’anticorps, son lait est donc sans danger pour n’importe quel chaton.

Conseils

Pour détecter la maladie hémolytique du chaton :
  • Observez la portée et repérez les chatons qui ne grandissent pas vite et ont une urine foncée, si certains semblent touchés faites une analyse d’urine pour le chaton et faite le suivre un traitement symptomatique ( séparation de la mère, alimentation artificielle, réhydration..)

 

  • Vous pouvez testez la mère et les chatons en effectuant une prise de sang par le cordon ombilical pour vérifier une éventuelle situation à risque.
Pour prévenir la maladie et l’éviter :
  • Si vous êtes éleveur, vous pouvez noter les groupes sanguins de vos chats et détecter les croisements qui ont posé problèmes, en faisant des recoupements vous pouvez déterminer les génotypes complets de vos chats et prévoir les croisements à éviter

 

  • Si vous avez une portée à risque, vous pouvez envisager de ne pas donner le colostrum aux chatons durant les 3 premiers jours. Vous devrez cependant les nourrir artificiellement et les vacciner à l’age d’un mois. Vous pouvez également utiliser le colostrum de groupe A ou AB d’une autre chatte en reproduction pour nourrir vos chatons

 

  • Pour éviter la maladie hémolytique du chaton, éliminez les femelles de groupe sanguin B de la reproduction ou ne les faites reproduire qu’avec des mâles de même groupe.

 

Pour connaitre le groupe sanguin de votre chat, utilisez le test rapide de groupage sanguin. .

Share Button